Exemples d’application de nos alliages-mère

Après plusieurs dizaines d'années d'utilisation, le développement des alliages-mère est en perpétuelle croissance. Les domaines d'application sont aujourd'hui très vastes. Voici néanmoins une liste de quelques applications typiques:

Alliages-mère à base d’aluminium

Dans le monde des alliages d'aluminium, les alliages-mère à base d'aluminium sont divisés en plusieurs catégories.

D'abord il y a les alliages-mère que l'on ajoute afin d'ajuster la composition chimique. Ils servent surtout à durcir l'alliage et pour cette raison on les appelle hardeners, par exemple AlMn, AlFe, AlCr, AlCu, AlV etc. Ils sont disponibles sous forme de plaques gaufrées ou de poudre comprimée, c'est-à-dire de tablettes ou de briquettes. 

Une autre catégorie importante sont les affinants de grain, qui servent à affiner la structure pendant la solidification. Leur but est de prévenir la crique, de combattre la porosité par retrait et d’élever la vitesse de coulée. L’affinant de grain le plus connu est l’aluminium-titane-bore (bref AlTiB, noms de marque Tibor ou TiBAl). L’aluminium-titane-carbone (bref AlTiC, Ticar ou TiCAl) est une alternative. Ces alliages sont utilisés principalement sous forme de fil bobiné pour l’inoculation continue pendant la coulée. Un dérouleur fil assure un dosage précis.

Pour les alliages de fonderie le modifiant aluminium-strontium (AlSr) est un alliage-mère important. Les modifiants changent la structure de la phase eutectique AlSi qui devient globulaire au lieu d’aciculaire. Par conséquent la ductilité de cet alliage est augmenté. Dans ce domaine le strontium a largement remplacé le sodium.

Finalement il y a les alliages-mère pour les applications particulières. L’aluminium-bore (AlB ou Boral) par exemple est ajouté pour augmenter la conductivité électrique de l’aluminium à haute conductivité (EC grade), ce qu’on appelle le traitement au bore. L’aluminium-beryllium (AlBe), comme l’aluminium-calcium (AlCa), sert à limiter la formation d’oxydes et de spinels dans les alliages AlMg. L’aluminium-zirconium (AlZr) est utilisé afin d’élever la température de recristallisation des alliages de la série 7000.    (Plus: aluminium based master alloys)

Alliages-mère à base de cuivre

Bezüglich Kupfer, Messing und Bronze kann man eine ähnliche Unterteilung machen in "Hardeners", "Kornfeiner" und "Speziallegierungen". Kupfer–Mangan (CuMn), Kupfer–Aluminium (CuAl) und Kupfer–Eisen (CuFe) werden an die Schmelze zugegeben für Korrekturzwecke. Kupfer–Bor (CuB), Kupfer–Aluminium–Bor (CuAlB), Kupfer–Zirkon (CuZr), Kupfer–Titan (CuTi) und in beschränktem Maße Kupfer–Eisen (CuFe), werden als Kornfeiner eingesetzt bei Kupfer und bestimmten Messing- und Bronzesorten. Kupfer–Magnesium (CuMg), Kupfer–Lithium (CuLi), Kupfer–Calcium (CuCa) und Kupfer-Phosphor (CuP) beweisen sich als Desoxidationsmittel. Zum Schluß wird desoxidiertes phosphorhaltiges Kupfer gebraucht für dekoratives verkupfern und dient auch als Unterschicht in der Galvanoindustrie.  (Für weitere Auskünfte siehe: copper based master alloys)

Alliages nodulisants pour les fonderies de fonte

Pour l’industrie de la fonte nodulaire nous fabriquons le nickel-magnésium (NiMg ou NiMag), y compris les nodulisants au fer et au silicium, comme le FeNiMg avec ou sans cérium-mischmetall. Ils sont une source stable et sûre de magnésium pour la nodulisation du graphite dans la fonte nodulaire. Le NiMg et le FeNiMg produisent une réaction tempérée, réduisant ainsi le perte de magnésium. (Plus: nickel/cobalt/iron based master alloys)

Additifs pour la fonte, l’acier et les superalliages

Nous produisons une gamme assez vaste d’alliages-mère qui sont utilisés dans les aciers spéciaux, les aciers inoxydables et les superalliages pour le durcissement par précipitation, le durcissement de la solution solide, la désoxydation finale et la neutralisation du soufre, la fixation de l’azote, la formation de carbures etc. Quelques exemples : le ferro-zirconium (FeZr), le ferro-niobium (FeNb), le nickel-molybdène (NiMo), le nickel-calcium (NiCa), le nickel-niobium (NiNb) et le nickel-bore (NiB). Souvent ces alliages spéciaux doivent se conformer à des spécifications très rigoureuses au niveau des impuretés et pour cette raison ils sont soumis à des contrôles de qualité extrêmement sévères. (Plus: nickel/cobalt/iron based master alloys)

Alliages-mère à base de zinc

Notre gamme d’alliages-mère à base de zinc, quoique relativement peu connue, devient de plus en plus important. Le zinc-titane (ZnTi) par exemple fournit le titane qui durcit les alliages de corroyage à base de zinc. D’autres alliages se sont manifestés dans le domaine de la galvanisation afin d’améliorer les propriétés de la couche de zinc. (Plus: zinc based master alloys)

Alliages-mère à base de plomb

Pour les producteurs de batteries nous fabriquons des alliages-mère tel que le plomb-sélénium (PbSe) et le plomb-calcium (PbCa). Ceux-ci améliorent les caractéristiques des alliages de grille et de tôle et ils réduisent les effets de vieillissement causés par de nombreux cycles de chargement et de déchargement. (Plus: lead based master alloys)

Alliages spéciaux

La société KBM Affilips a développé en partenariat avec ses clients un grand nombre d’alliages spéciaux, hors-standard, binaires, ternaires et complexes. Mentionnons notre capacité de fabriquer de 5 à 50 tonnes de fil d’alliage d’aluminium pour la production de fil d’aluminium à souder et de fils pour les applications spéciales (tel que flame spraying, sputtering and vapour deposition). De notre expérience avec les alliages au bore a été dérivée la production des composites d’aluminium résistant à la friction.

Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos demandes tant sur le plan technique que commercial. Vous trouverez nos gammes de production sur notre page web "special alloys" (alliages spéciaux).

Où nous trouver?

_